LES ARBRES

The point of using Lorem Ipsum is that it has a more-or-less normal distribution of letters, as opposed to using 'Content here, content here', making it look like readable English

A PROPOS DES ARBRES

Dès la création de l’association, Végétal Associé a planté plus d’une cinquantaine d’arbres fruitiers sur un champ qui a été longtemps utilisé en agriculture traditionnelle. Cette étape symbolique s’inscrit dans une philosophie permacole. En effet la permaculture « Culture de la permanence » vise à favoriser les plantes vivaces installées dans un écosystème  et sont productives sur une longue période. L’association Végétal Associé en plantant ces arbres fruitiers marque le départ d’un nouveau projet en symbiose avec la nature. Ces arbres sauront accompagnés les différents acteurs insectes, animaux et humains à l’accomplissement de cette ambition commune, le vivre ensemble dans le respect de chacun.

LES CERISIERS
LES COGNASSIERS
LES FIGUIERS
LES KIWIS
LES POIRIERS
LES POMMIERS
LES PRUNIERS
LES VIGNES

Poirier-Comtesse-de-Paris.jpg

LES CERISIERS

CERISIER PRIMULAT

Le cerisier Primulat est une variété très précoce, ce qui le protège de la mouche de la cerise, et à mise à fruit plus rapide que Burlat. De bon calibre pour l’époque de maturité la cerise Primulat est réniforme d’un pourpre lumineux proche de Burlat avec une qualité gustative n peu plus acidulée que celle de la Burlat. Productivité bonne et régulière.

Floraison – Avril : précoce, Burlat -4 à -5 jours (forte floribondité)
Récolte – Juin : Burlat -5 à -7 jours
Qualité Gustative – Sucrée : légèrement inférieure à Burlat (un peu plus acidulée

cerisier_primulat.jpg

CERISIER BURLAT

Le cerisier Burlat est la variété de base à avoir dans son verger, sa maturité précoce le protège de la mouche de la cerise. Reconnue pour sa qualité gustative la cerise Burlat est sucrée, juteuse et peu acide et de fermeté moyenne. L’épiderme est brillant, rouge à pourpre.

Originaire du Rhône (France) le cerisier Burlat est une variété libre, issu d’un semis de hasard repéré au début du XXéme siècle par Léonard Burlat dans une haie dans le quartier de Gerland près de Lyon.

Grace à une bonne floribondité, le cerisier Burlat est régulièrement productif avec une vigueur forte et un port assez érigé, qui peut en faire aussi un bel arbre d’ombrage, s’il est formé en tige.

Floraison – Avril : époque moyenne
Récolte – Juin : fin mai à début juin
Qualité Gustative – Sucrée : douce

cerisier-bigarreau-burlat.jpg

CERISIER NAPOLÉON

Le cerisier Napoléon est la variété de base pour la réalisation des cerises confites dans le Vaucluse, grâce à sa très bonne productivité, la couleur et le calibre moyen des cerises. Le fruit, bicolore, rouge sur fond jaune pâle, au jus incolore, est de bonne qualité gustative. La chair est de fermeté moyenne, juteuse, sucrée et parfumée.

Le cerisier napoléon est une variété ancienne originaire d’Allemagne. Le CTIFL a sélectionné le clone 1884 au sein d’ une population vauclusienne pour sa grande productivité, son calibre correct et son bon état sanitaire.

De bonne vigueur, le cerisier Napoléon a un port demi-érigé et une floraison d’époque moyenne, il peut être associé à Burlat pour une pollinisation croisée. La production est élevée et régulière.

Sa sensibilité au chancre bactérien dépend du terroir et du climat, le cerisier Napoléon est rarement atteint en Provence, sa région de culture traditionnelle.

Floraison – Avril : époque Burlat
Récolte
 – Juin : Juillet, Burlat +24 à 29 jours
Qualité Gustative – Sucrée : juteuse et parfumée

cerisier-bigarreau-napoleon.jpg

CERISIER BIGARREAU MARMOTTE

Cette variété est très vigoureuse, à port érigé, et très fertile, elle s’adapte facilement à tous les porte-greffes. Sa mise à fruits est rapide. La floraison à la fin du mois de mars, est tout simplement exceptionnelle. Une abondance de petites fleurs blanches orne l’arbre et lui donne cet aspect remarquable.

Le fruit est un bigarreau, récolté en début du mois de juillet. Très gros, de couleur rouge brillant très foncé, il est porté par un petit pédoncule et possède un tout petit noyau. Sa chair est ferme, croquante, sucrée et acidulée. Cette variété un peu sujette à l’éclatement, est pollinisée par ‘Burlat’, ‘Reverchon’, ou ‘Early River’.

Floraison – Avril : époque Burlat
Récolte
 – Juillet
Qualité Gustative – Sucrée : acidulée et juteuse

cerisier-marmotte.jpg

CERISIER BIGARREAU MOREAU

Aussi appelée ‘Souvenir des Charmes’, cette variété se prête à toutes les formes et demande donc peu d’entretien. Elle est moyennement vigoureuse, fertile, et rustique, aussi peu sensible à l’éclatement.

Fin mars voire début avril, des fleurs blanches immaculées ornent l’arbre. A l’abri des gelées, il peut être planté partout en France. Le fruit est un bigarreau qui se récolte fin mai à début juin. Ce sont de grosses cerises en forme de coeur, de couleur rouge, noire à maturité, que l’on récolte entre fin mai et début juin. La chair de couleur rouge clair, est ferme, juteuse et sucrée. Le feuillage s’intensifie de jaune orangé à l’automne. Cette variété se pollinise avec ‘Van’ ou ‘Marmotte’.

Floraison – Fin mars, début avril
Récolte
– De mai à juin
Qualité Gustative – Chair colorée, juteuse et sucrée

cerisier-bigarreau-moreau.jpg

LES COGNASSIERS

COGNASSIER CHAMPION

Le cognassier Champion (Cydonia oblonga ‘Champion’)est reconnu pour la qualité gustative de ses coings très parfumés, utilisés essentiellement transformés, associés ou non avec d’autres fruits comme la pomme ou la poire. On utilise le coing, riche en pectine, pour la confection de confitures, gelées ou en confiserie, pâte de coing ou support pour d’autres pâtes de fruits. Le fruit, de bon calibre, jaune lumineux est de forme globuleuse régulière, la chair est jaune.

Originaire des USA, le cognassier Champion est une obtention MEECH, VINELAND dans le New Jersay vers 1870. De bonne vigueur pour un cognassier, Champion, un peu buissonnant mais assez érigé, est facile à former. La production est bonne et régulière dans la plupart des régions notamment dans le Sud-Est de la France.

Floraison – Avril : demi tardive, 2 jours après Vranja
Récolte – Octobre
Qualité Gustative – Aromatique : très parfumée

cognassier-cydonia_oblonga.jpg

LES FIGUIERS

FIGUIER ROUGE DE BORDEAUX

Le Figuier Rouge de Bordeaux (Ficus carica) ou Pastilière est une variété précoce ayant un faible développement. Elle fournit de beaux fruits à la peau bleue presque noire et à la chair sucrée et parfumée.

C’est une variété auto-fertile ayant une bonne résistance au froid. Elle est unifère, c’est-à-dire qu’elle fructifie une fois par an, début août. Le Figuier est un arbre caduc, rustique, appréciant une exposition ensoleillée.

Floraison – Août
Récolte – Août à Octobre
Qualité Gustative – Sucré : avec des notes de miel

figue-ficus-carica-rouge-bordeaux.jpg

FIGUIER PRÉCOCE DE DALMATIE FICUS CARICA

Variété produisant des fruits à la peau vert jaune et à la chair rouge, sucrée et savoureuse. Cette variété est très résistante au froid et adaptée aux régions plus humides. Son petit développement lui permet d’être cultivée en pot.

C’est une variété auto-fertile et bifère, c’est-à-dire fructifiant deux fois, à partir de début juillet puis vers la fin août. Le Figuier est un arbre caduc, rustique, appréciant une exposition ensoleillée. La plantation s’effectue en automne hiver hors gel (ou au printemps pour les régions plus froides).

Floraison – Août
Récolte – Août à Septembre
Qualité Gustative – Sucrée

figuier-precoce-de-dalmatie-ficus-carica.jpg

LES KIWIS

KIWI HAYWARD ACTINIDIA CHINENSIS

Actinidia chinensis ‘Hayward’ est un kiwi femelle. Les grappes de fleurs blanches apparaissent en mai et sont suivies de gros fruits (100 g environ), cylindriques et velus, de très bonne qualité, arrivant à maturité en novembre. Le kiwi ‘Hayward’ est la variété la plus cultivée en France. Elle nécessite un sujet mâle comme la variété ‘Atlas’ à proximité pour obtenir les fruits.

À propos de l’espèce Actinidia chinensis :
Les kiwis sont des fruits exotiques apparus sur les étals français dans les années 1980. Exceptionnellement riches en vitamine C et E, en potassium, calcium, phosphore, en magnésium et en fibres, se conservant longtemps, on les trouve en vente quasiment toute l’année. Malgré leur origine, ils sont rustiques au nord de la France. Les kiwis arrivent à maturité fin octobre ou début novembre. Ils se récoltent avant les premières gelées. Faites les grimper sur une pergola, un grillage ou contre un mur abrité des vents froids et bien exposé au soleil et à la chaleur, mais en situation non brûlante. Les Actinidia sont rustiques au moins jusque -15°C mais les boutons floraux gèlent à partir de -4°C. A part certains cultivars autofertiles, il faut un pied mâle pour polliniser de un à cinq pieds femelles qui pourront porter ainsi des fruits. L’Actinidia aime les sols riches, profonds, bien drainés et dépouvus de calcaire.

À propos du genre Actinidia :
Parmi la trentaine d’espèces du genre Actinidia, des lianes pour la plupart, seules 5 produisent des fruits comestibles et sont cultivées à cet effet en France. Toutefois leur feuillage et leur floraison ne manquent par d’attrait

Floraison – Juin
Fructification – Octobre, Novembre

kiwi-Actinidia-chinensis-hayward-Femelle.jpg

KIWI MÂLE ACTINIDIER ATLAS

Le Kiwi ‘Atlas’ donne en été des grappes de fleurs blanches qui jaunissent. Cette variété mâle ne produit pas de fruits. Elle permet de polliniser plusieurs sujets femelles placés à proximité, qui produiront des fruits.

kiwi-male-actinidier-atla.jpg

LES POIRIERS

POIRIER COMTESSE DE PARIS

Poirier ‘Comtesse De Paris’ Pyrus communis ‘Comtesse De Paris’ : Fruit de taille moyenne, allongé, de couleur jaune, chair fine, blanche, très juteuse. La maturité du fruit s’obtient le plus souvent en automne et majoritairement à partir d’octobre.

La récolte se fera de la fin octobre à décembre, selon les régions. Dans les meilleures conditions, elle se conservera jusqu’en janvier. C’est la reine des poires d’hiver. Elle résiste assez bien à la tavelure.

À propos de l’espèce Pyrus communis :
Ce poirier préférera un sol argilo-siliceux. Il pourra être cultivé en moyenne montagne. Il pourra être formé en gobelet, cordon ou palmette. Autofertile, il pollinisera des variétés voisines du verger. Néanmoins, la présence d’autres variétés améliore sa productivité. Le poirier ‘Comtesse de Paris’ peut être pollinisé, avec l’aide des abeilles notamment, par les poiriers suivants : ‘Bonne Louise d’Avranches’, ‘Clapp’s Favorite’, ‘Williams’. Pour cela, il faut que l’un d’eux se trouve à moins de 100 m de distance pour un bon résultat. C’est une variété très intéressante en jardin biologique. En effet, elle est peu sensible aux maladies.

Floraison – Printemps
Fructification – Octobre à Décembre

Poirier-Comtesse-de-Paris.jpg

POIRIER DUC DE BORDEAUX

Le Poirier Duc de Bordeaux a été découvert dans la forêt de Rochechouart en Haute-Vienne en 1856. Le Poirier Duc de Bordeau est un arbre rustique et productif. Son fruit est de calibre moyen, son épiderme est jaune/vert et rosé côté soleil, sa chair est blanche, bien parfumée et juteuse.

Le Poirier Duc de Bordeaux a sa floraison en mars/avril et sa fructification en novembre/décembre. Le Poirier Duc de Bordeaux a l’avantage d’être autofertile, néanmois la pollinisation, et donc la production, sera améliorée par la présence d’autres variétés de poiriers à proximité: “Conférence, William’s et Comice”.

Floraison – Mars, Avril
Récolte – Novembre, Décembre

poirier-duc-de-bordeaux.jpg

POIRIER DUCHESSE D'ANGOULÊME

Le Poirier Duchesse d’Angoulême est le poirier des hauteurs : il se cultive jusqu’à 1000 m d’altitude. Cette variété rustique est vigoureuse et productive. Elle produit de gros fruits presque ronds, jaunes, tâchés de rouge au soleil. Leur chair est demi-fine, sucrée et fondante. La récolte a lieu au mois de novembre. Les fruits se conservent bien au frais (cave ou réfrigérateur). Le Poirier Duchesse d’Angoulême n’est pas autofertile.

S’il n’est pas gélif, le Poirier Duchesse d’Angoulême appréciera tout de même les situations protégées et ensoleillées, évitez-lui les situations gélives et ventées. Facile de culture, il aime les sols frais et profonds, il redoute en revanche les terres trop filtrantes et calcaires. Apportez-lui en hiver une pelletée de cendre de bois, riche en potasse, elle améliorera la floraison et la qualité des fruits.

Floraison – Mars
Récolte – Novembre

poirier-duchesse-d-angouleme.jpg

POIRIER LOUISE BONNE D'AVRANCHES

Cette variété de poire serait issue d’un semis de M. Longueval d’Avranches vers 1770. Longueval (ou René Leberriays) lui attribue le nom de Bonne-Louise, d’après celui de la femme du créateur, Louise de Longueval.

Le Poirier Louise Bonne d’Avranches est une variété de moyenne vigueur, à bonne production régulière. Elle est adaptée à toutes les régions et produira de meilleurs fruits en altitude. Elle produit des fruits piriformes moyens, joliment coloré de rouge brique sur fond jaune. De bonne qualité gustative, leur chair fine est sucrée et juteuse. La récolte a lieu en septembre, juste avant que les fruits n’arrivent à maturité, car ils ont tendance à blettir. Le Poirier Louise Bonne d’Avranches n’est pas autofertile.

Floraison – Mars
Récolte – Mi-Septembre à Mi-Octobre

poirier-louise-bonne-davranches.jpg

POIRIER MARGUERITE MARILLAT

Le Poirier Marguerite Marillat est une variété ancienne très rustique, de culture aisée. De vigueur moyenne, sa mise à fruit est rapide. Elle produit d’énormes poires, allant jusqu’à 700g, ventrues et allongées, de la forme d’une figue allongée. Leur peau lisse et mince est jaune paille piquetée de brun et teinte de rouge au soleil. Leur chair blanc crème est fine, fondante et juteuse. Leur saveur est agréable : sucrée, acudulée et très parfumée.

La récolte a lieu de début septembre à mi octobre. Le Poirier Marguerite Marillat n’est pas autofertile.

Floraison – Mars
Récolte – Septembre à Octobre

Poirier-Marguerite-Marillat.jpg

POIRIER WILLIAMS

Le Poirier William’s, ou Bon Chrétien William’s, est le plus cultivé dans le monde de par sa facilité de culture. Ses fruits, jaunes à maturité, offrent une chair fine, fondante, sucrée et parfumée. Assez gros, d’un diamètre d’environ 7 cm, ils se cueillent dès le mois d’août et se conservent parfaitement jusqu’en novembre soit dans une cave aérée, soit au réfrigérateur. Cette variété représente un très bon pollinisateur pour la plupart des autres poiriers. Sa fructification sera meilleure accompagné d’un poirier ‘Conférence’ ou ‘Guyot’.

Floraison – Avril
Récolte – Août à Septembre

poirier-williams.jpg

LES POMMIERS

POMMIER DORIANE PATTE DE LOUP

Variété ancienne de pommier certifié bio. La pomme PATTE DE LOUP forme un très bel arbre au bois fort, et à fertilité abondante. Peu sensible aux maladies. Cette variété est très prisée des amateurs. Les recettes avec la pomme PATTE DE LOUP seront un délice.

Certaines pommes sont marquées, comme un coup de griffe, se serait le loup qui viendrait les griffer… Pomme originaire du Maine et Loire, le numéro 1 des variétés anciennes.

Doriane cov est un pommier résistant aux races communes de la tavelure (porteur du gène Vf) pouvant s’intercaler entre Initial cov et Ariane cov, autres variétés résistantes. Le fruit, d’un bel attrait, avec un épiderme jaune légèrement rosé à l’insolation et des lenticelles apparentes arrive à maturité une semaine avant Golden Delicious. La chair est croquante, juteuse, rafraîchissante, moyennement sucrée et parfumée.

Variété de vigueur moyenne, le pommier Doriane cov est facile à conduire, l’arbre s’équilibrant rapidement. La floraison, environ 6 jours avant Golden est abondante, la mise à fruit est rapide et la production bonne et sans alternance.

Floraison – Avril
Récolte – Septembre

pomme-pattes-de-loup.jpg

POMMIER REINETTE CLOCHARD

Le Pommier ‘Reinette Clochard’  est une variété ancienne, elle est rustique et fertile. Elle porte d’excellentes pommes à couteau qui se conserveront très bien jusqu’au printemps. La peau épaisse, jaune d’or tachée de bronze lui donne un aspect un peu rustique. La chair quand a elle est fine et savoureuse, elle est très équilibrée en sucre et en acidité. Loin de manquer de relief, elle reste cependant douce et parfumée. La récolte a lieu en novembre.

Floraison – Avril
Récolte – Novembre

pommier-reinette-clochard.jpg

POMMIER REINETTE DU MANS

Le Pommier Reinette du Mans est une variété ancienne, originaire de la Sarthe. De bonne vigueur, il offre des fruits, de taille moyenne, qui se cueillent en octobre pour se consommer à partir de décembre. Leur peau lisse et fine revêt une jolie teinte jaune clair doré. Elle renferme une chair juteuse qui développe une saveur sucrée, un peu acidulée, dotée d’un parfum vanillé. Croquante en début de saison, cette pomme s’attendrit au fil des mois. Aussi appréciée comme pomme de table que pomme à cuire, elle se conserve très bien, jusqu’au mois d’avril si elle est stockée dans de bonnes conditions.

Floraison – Avril à Mai
Récolte – Novembre

pommier-reinette-du-mans.jpg

POMMIER STARKING DELICIOUS

Cette variété dispose d’un gros fruit côtelé, rouge brillant à chair fine, juteuse, sucrée et parfumée. Il arrive à maturité de novembre à février mais nécessite néanmoins d’être cueilli avant les premières gelées et d’être conservé aux frais, dans un endroit sec et dans le noir.

Malus domestica est le pommier qui produit des fruits à consommer crus, en dessert, cuits ou en jus. Ils servent également à la fabrication du cidre après fermentation. Beaucoup de variétés ont été sélectionnées au fil des siècles pour la production de pommes aux propriétés gustatives variés. Ce sont des arbres qui se conduisent bien en espalier et permettent ainsi d’en disposer dans de petits espaces à condition de savoir les tailler de façon appropriée. Les fleurs de pommier sont détruites par le gel à partir de -2 à -3°C. Les pommiers se plantent à au moins 4 mètres de distance les uns des autres, à moins qu’ils ne soient conduits en espalier.

Floraison – Mars, Avril
Fructification – Novembre

pommier-starking.jpg

POMMIER REINETTE DUBUISSON

L’origine de cette variété serait due à l’introduction par un certain Monsieur Dubuisson, originaire de Normandie et nommé juge de paix à Bouaye en Loire Atlantique.

Cette variété révèle de vraies qualités de production. Peu sensible à l’alternance et d’une bonne fertilité, elle est aussi intéressante car très peu sensible aux maladies et parasites et possède un beau port demi érigé.

Floraison – Mars, Avril
Récolte – Mi-Octobre

pomme-reinette-dubuisson.jpg

LES PRUNIERS

PRUNIER REINE CLAUDE D'OULLINS

Le Prunier Reine Claude d’Oullins est une variété vigoureuse, très fertile et rustique. Ses fruits, arrivent à maturité de fin juillet à août, offrant une récolte étalée. Ils sont sphériques, de 4 à 4,5 cm de diamètre, pourvus d’un épiderme fin, jaune canari teinté de rose à maturité. La chair, vert-jaune, est mi-fine, mi-tendre, sucrée et parfumée. Ces fruits se consomment essentiellement en conserves et en confitures. Autofertile, c’est une très bonne variété pollinisatrice de tous les autre pruniers Reine-Claude dorées. Elle est résistante au monilia, ses fruits ne tombent pas à maturité (culture possible en zones venteuses).

Floraison – Mars
Récolte – Juillet à Août

prunier-reine-claude-oullins.jpg

PRUNIER MIRABELLE DE NANCY

Le Prunier Mirabelle de Nancy est la variété prisée des régions aux hivers froids, capable de pousser dans les terres calcaires. Ce petit arbre, de 5 à 6m de hauteur au port semi étalé,  pousse au soleil, en sol léger, calcaire, frais mais sans excès d’humidité.

Le Prunier Mirabelle de Nancy est une variété autofertile, ne nécessitant pas d’autres arbres pour être fécondé. Il forme, courant août, des grappes de fruits jaune orangé, de 3-4cm de diamètre, à la chair ferme, parfumée, se détachant très bien du noyau. La mirabelle est une savoureuse prune de table, appréciée dans les tartes et les gâteaux, elle est également utilisée dans certaines régions pour la confection d’eau-de-vie.

Floraison – Mars, Avril
Récolte – Août à Septembre

prunier-mirabelle-de-nancy.jpg

PRUNIER REINE CLAUDE VIOLETTE D'ALTHAN

Le Prunier Reine Claude d’Althan est une variété vigoureuse, de production abondante et régulière. Elle produit de gros fruits ronds, un peu aplatis, à peau  rouge violacé, voire violette. Leur épaisse chair jaune est fine, juteuse et parfumée. La récolte a lieu de mi-août à septembre. Le Prunier Reine Claude d’Althan n’est pas autofertile.

Floraison – Avril
Récolte – Août à Septembre

prunier-reine-claude-d-althan.jpg

PRUNIER REINE CLAUDE VIOLETTE

Le prunier Reine-Claude Violette est une variété ancienne d’origine inconnue citée dès la fin du XVIII ème Siècle, peut être une mutation naturelle de Reine-Claude Dorée.

De maturité un peu échelonné, de fin août, début septembre, le prunier Reine-Claude Violette produit des fruits ronds, rouge violacé de taille moyenne et de très bonne qualité et de bonne tenue. La chair, vert jaunâtre est juteuse, sucrée et parfumée.  

Floraison – Avril
Récolte – Août

prunier-reine-claude-violette.jpg

PRUNIER REINE CLAUDE DE BAVAY

Le Prunier Reine Claude de Bavay est une variété assez vigoureuse, très productive, à mise à fruit rapide et régulière. Elle produit de gros fruits ronds, jaune-vert. Leur chair est ferme, juteuse, sucrée et parfumée. La récolte a lieu mi-septembre. Le Prunier Reine Claude de Bavay est autofertile. Il craint le froid : sa culture au nord de la Loire est déconseillée hors position ensoleillée et protégée du vent. Il est résistant aux maladies.

Floraison – Mars
Récolte – Septembre

prunier-x-domestica-reine-claude-de-bavay.jpg

LES VIGNES

VIGNE ORA

Arbuste grimpant au feuillage caduc. Feuilles de 15 à 20 cm de long, les rameaux sarmenteux partent des feuilles simples, vert mat, divisées en lobes dentés et aux nervures palmées. Feuillage décoratif à l’automne.

Floraison – Juillet, Août
Qualité Gustative – Raisins blancs très sucrés aux grains peu perceptibles en Août.

vigne-Ora-grappe.jpg

VIGNE MUSCAT DE HAMBOURG

Cette vigne exige une exposition ensoleillée et s’adapte à tous types de sols sauf ceux à humidité stagnante. Elle peut être plantée en isolée et verticale sur piquet de bois, en espalier ou en treille. Des raisins à maturité mi-septembre.

vigne-raisins-Muscat-Hambourg.jpg

VIGNE ALPHONSE LAVALLEE

Variété vigoureuse produisant des grappes volumineuses de bonne présentation. Baies rondes à la peau épaisse, croquantes. Pulpe ferme et charnue. Elle exige une exposition ensoleillée et s’adapte à tous types de sols sauf ceux à humidité stagnante. Elle peut être en isolée et verticale sur piquet de bois, en espalier ou en treille. Maturité début septembre.

vigne-alphonse-lavallee.jpg

VIGNE CHASSELAS DORE

Vigne à raisin blanc à chair croquante, succulente, sucrée, très agréable. Elle exige une exposition ensoleillée et s’adapte à tous types de sols sauf ceux à humidité stagnante. Elle peut être en isolée et verticale sur piquet de bois, en espalier ou en treille. Maturité début septembre.

vigne-chasselas-dore.jpg